Happiness is to be found when in pursuit of it, in the soothed expectation, on the way, not only upon the arrival. Accepting detours, just going the way, which is anyhow not this obvious to anyone.
Thomas Bettinelli



Happiness is just a hairflip away.
Chris Crocker

A NEW CLIP EVERY WEEK HERE

"The way the system works now, you see the clothes, within an hour or so they're online, the world sees them. They don't get to a store for six months. The next week, young celebrity girls are wearing them on red carpets. They're in every magazine. The customer is bored with those clothes by the time they get to the store. They're overexposed, you're tired of them, they've lost their freshness".
Tom Ford
















2.27.2012

Queen Mimosa 3 - "Androgyny"
Interview

Lestat : Qui se cache derrière le sobriquet Queen Mimosa 3 ?
Qm3 : Quelqu'un avec un gros... bagage dans les arts appliqués. J'ai commencé cette formation dès le lycée, aux Arènes de Toulouse, pour intégrer ensuite l'École Duperré sur Paris. C'est au cours de ces études que j'ai développé mon sens de la mode et des tendances, ainsi que mon intérêt pour l'image et la vidéo.
Lestat : Comment t'as commencé ta carrière ?
Qm3 : Queen Mimosa 3 est né de l’alliance de mes deux passions : la musique et l'image. Je voulais développer un univers musical et visuel autour d'un personnage, d'une créature. Au début, Queen Mimosa 3 était très différent de ce que je suis, et puis au fil du temps, il s'en est rapproché.
Lestat : À quoi ressemble une journee de travail ?
Qm3 : Tout dépend de mon projet du moment. Actuellement, je travaille sur la réalisation et la direction artistique de mon clip de l'été ! Comme j'en suis aux prémisses, c'est surtout des journées rendez-vous avec mon équipe vidéo; on partage nos idées et nos points de vue... Il y a quelques semaines, je finalisais mon troisième album qui est en ligne à partir d'aujourd'hui ( ici ), donc c'était des grosses journées, mix et mastering !
Lestat : Où puises-tu ton imagination ?
Qm3 : En ce moment, j'ai de grosses influences années 80s et 90s. J'adore les tubes, les refrains qui nous restent en tête tout au long de la journée. J'aime le style d'écriture typique des années 80s, à la fois naïf et sincère. J'adore quand le texte semble second degré, mais parvient à faire passer son message, son émotion. J'admire ces artistes qui ont su révolutionner leur époque, comme David Bowie, Bjork, ou encore Nina Hagen. Les artistes qui me parlent sont ceux qui développent une esthétique personnelle, j'aime que les chanteurs ou les groupes semblent surnaturels, extravaguants. Je déteste quand j'ai l'impression de voir ma voisine chanter. Mais actuellement, en France, on a beaucoup de voisines qui chantent.
Lestat : Trop fort ! Raconte un peu la conception de ton nouvel opus "Licorne".
Qm3 : J'ai mis pas mal de temps à finaliser cet album. Je l'ai commencé il y a environ un an et demi. Ce qui explique les différentes influences qu'on peut y trouver. Il y a des chansons très pop, comme "Anorexique", "Radio", des sons cent pour cent new wave comme "Moonligt" ou" Ave Licornia", et des titres plus dark : "One shot", "Ne m'embrasse pas". J'ai comme à mon habitude travaillé avec mon amie Rebecca Jonhson James car sa voix me transporte. Charles Grace, le chanteur du groupe Apoplexie, a également collaboré au titre "Ave Licornia". J'ai aussi réalisé une série de photos autour de ce projet, d'où la pochette de l'album. On y découvre des personnalités différentes, à la fois étranges et décalées, perdues dans de grandes étendues vides. Tout comme à l'image des titres de l'album, ces images semblent fun, très pop au premier coup d’œil, mais il s'en dégage quelque chose d'un peu mélancolique.
Lestat : T'as toujours des tenues de dingue dans tes videos, tu t'habilles comme ça dans la rue aussi ?
Qm3 : Je travaille en effet beaucoup avec des créateurs de mode, notamment Arnaud-Yves Dardis qui a fait un grand nombre de mes plus beaux costumes. J'ai aussi pas mal de stylistes qui m'ont prêté leurs créations. J'adore chiner des vêtements d'une autre époque pour en faire des looks barrés ! Dans la vie de tous les jours, je suis beaucoup plus sobre, sans tomber non plus dans le classique. Mais avec Queen Mimosa 3, je me lâche.
Lestat : Oui, Arnaud-Yves Dardis est très créatif ! Tu aimes le maquillage et les paillettes, pourquoi ?
Qm3 : C'est mon coté Ziggy Stardust ! J'adore les maquillages colorés, voyants, qui vous transforment le visage. Pour moi, c'est un peu comme du stylisme, une sorte de parure faciale ! Tout comme un look, un maquillage peut aussi faire passer un message. J'ai énormément joué là-dessus dans mon clip "Androgyny", où les couchent de paillettes côtoient des mises-en-scène plus mystiques. "Androgyny" est d'ailleurs une des premières chansons que j'ai composées. Je l'ai remastérisée et réenregistrée pour mon nouvel album "Licorne", car c'était un titre qui avait beaucoup plu, et qu'on me demandait souvent en concert. J'ai voulu l'illustrer par une vidéo plus sombre, moins pop qu'à mon habitude. J'ai pour cela travaillé avec Hadrien Touret, un réalisateur très prometteur. Nous avons imaginé différents plateaux et ambiances autour de l'identité, du troisième sexe... Chaque mise-en -scène représente des personnages aux identités riches et mystérieuses.
Lestat : Quels sont tes projets ?
Qm3 : J'aimerais clipper encore un ou deux morceaux de mon nouvel album, ainsi qu'une toute nouvelle chanson, hors album, qui fera office de single de l'été. Et puis des concerts, un nouvel album, des séries de photos et ainsi de suite !
Lestat : L'amour est-il important selon toi ?
Qm3 : Dans la création, l'amour et le désamour sont de grandes sources d'inspiration.
Lestat : Vrai. Tu dors dans quelle tenue ?
Qm3 : Tout dépend de la saison !
Lestat : Passes-tu beaucoup de temps sur l'Internet ?
Qm3 : J'y passe en effet pas mal de temps, surtout à l'époque où Myspace était à son apogée. Le web est actuellement le meilleur média pour diffuser son travail lorsqu'il est auto-produit.
Lestat : Pour finir, réponds a la question que tu voudrais qu'on te pose.
Qm3 : Ta voix est-elle trafiquée sur tes morceaux ? Souvent certains pensent que ma voix est retouchée, que j'utilise des logiciels ou des vocoders sur mes titres. Pourtant je chante de la même manière en vrai. Je vous invite à venir me voir en concert pour le vérifier ! A la base, j'ai commencé à travailler ma voix pendant cinq années de chant lyrique. Mais j'avais envie de quelque chose de plus rock'n roll. A l'époque, j'adorai les groupes glam-rock, T-Rex, Bowie, Roxy Music... Je me suis pas mal inspiré de leur manière de chanter.
Lestat : Merci et longue vie à la "Licorne" !



I'm reading: Queen Mimosa 3 - "Androgyny"
Interview
Tweet this!